Rêves

Interpréter ses rêves

« L’interprétation n’a pas plus à être vraie que fausse ; elle a à être juste. »

J. LACAN

Et les rêves en psychanalyse et en psychothérapie ?

De tous temps les rêves ont suscité curiosité, fascination. Ils ont toujours fait l’objet d’interprétation. Selon les contextes historiques, religieux, politiques, ces interprétations ont été de natures diverses. Qu’ils ait été utilisés pour exprimer la volonté divine dans les textes religieux ou considérés comme prémonitoires dans les sociétés africaines, comme expression de l’identité ou du destin dans les tribus amérindiennes et ainsi considérés comme guides initiatiques, les rêves ont toujours intrigués.

Le rêve est une fenêtre sur notre inconscient, sur nos peurs et désirs profonds. Au Moyen Age, l’Eglise en interdisait l’interprétation. Seuls les rêves envoyés par Dieu étaient tolérés… Cependant, l’oniromancie a fait l’objet de nombreux traités à cette époque de notre histoire.

Cette dissociation d’avec notre inconscient perdure encore aujourd’hui avec l’hyper-médicalisation des troubles psychiques. Pourquoi continuer à opposer rationalité et irrationalité, pensée et rêve, intellect et émotions… là où l’alliance des deux pourrait être si bénéfique à notre épanouissement ?

Qu’est-ce qu’un rêve ?

Le rêve a une fonction biologique selon Michel Jouvet, permettant à l’individu de s’adapter à son environnement en intégrant ses changements permanents.

Selon S. Freud et C.G Jung, il a une fonction psychique. Selon S. Freud le rêve est une condensation de processus inconscients refoulés. Selon C.G Jung, le rêve participe de notre développement psychique en ce qu’il tente de rétablir notre équilibre en exprimant les conflits émotionnels que nous vivons.

Pourquoi interpréter un rêve ?

« Un rêve qui n’est pas interprété est comme une lettre qui n’a pas été lue. »

T. NATHAN – La nouvelle interprétation des rêves

Dans le cadre d’une psychothérapie ou d’une psychanalyse, le rêve, tel un « thermomètre psychique » reflète notre état. Son interprétation permet de déterminer la nature des processus inconscients qui sont à l’œuvre au moment de son interprétation, c’est à dire d’identifier la source des blocages et ce qui permet de les dépasser.

Comment interpréter un rêve ?

Interpréter un rêve ne se résume pas à en traduire les symboles comme nous traduirions une langue étrangère. Il est nécessaire de s’appuyer sur la personnalité du rêveur et son contexte de vie. Toutefois, une bonne connaissance de la symbolique onirique est nécessaire. Car, intervient dans l’interprétation, la mise en perspective des symboles avec la syntaxe, les personnages, les émotions et le contexte diurne du rêve. Il s’agit ensuite d’analyser la manière dont ces éléments ont été mis en scène par le rêveur. Même un rêve très court peut donner lieu à une interprétation.

L’interprétation de vos rêves pratiquée avec un analyste professionnel est thérapeutique en raison du transfert du rêveur sur l’analyste. En effet, le transfert permet d’accéder à une plus grande profondeur d’interprétation qui ouvre aux prises de conscience.


Si le sujet vous passionne, ou que vous souhaitez simplement en savoir plus, rejoignez-nous sur onirise.com


%d blogueurs aiment cette page :